CNS St Esteve
Piscine municipale
Chemin des aloès
66240 Saint Estève
Tel/Fax: 04 68 38 00 53

3 Domaines de Formation


1 - Formation au B.N.S.S.A et SB
Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique


ROLES ET MISSIONS DU B.N.S.S.A

Les prérogatives du BNSSA sont les suivantes :

► Surveillance de baignades extérieures et de piscines
► Surveillance de lieux publics
► Baignades (bords de mer, littoral Atlantique): accès gratuit ou accès payant (depuis 1991);
► Piscines: accès gratuit (depuis 1982); prêtées ou louées à un club ou une association, en dehors des horaires d’ouverture au public (depuis 1982); privés (hôtel, restaurant, discothèques, bateaux de croisière, …) et d’accès gratuit (depuis 1982);
► Depuis 1991 les BNSSA peuvent surveiller les lieux à accès payant sous certaines conditions. Par accès payant, on entend une clientèle non limitée (tout public) et la délivrance d’un ticket de caisse.

Les BNSSA peuvent surveiller les baignades ou établissement d’accès payant :

► s’ils sont assistants d’un M.N.S. ou d’un BEESAN
► lors de l’accroissement saisonnier des risques, le préfet peut autoriser, par dérogation nominative, pour une durée limitée (1 à 4 mois), le travail d’un BNSSA seul, si l’on peut prouver qu’il n’y avait pas de BEESAN / MNS disponible pour ce poste. (Décret du 26 / 06 / 91)

Les restrictions :

► Interdiction d’enseigner et d’entraîner
► Surveillance de public non spécifique (exemples de publics dits spécifiques: qui relèvent du BEESAN, groupe de bébés nageurs, groupe d’handicapés, groupe de femmes enceintes)
► Pas de surveillance d’enfants dans le cadre scolaire.

B.N.S.S.A PROGRAMME DE FORMATION

1. Durée de la formation : d’octobre à juin.

2. Horaires et jours d’entrainements : le mardi de 19h30 à 21h00 et le jeudi de 21h00 à 22h00 + stages pendant les vacances.

3. Contenu des entraînements 
 entraînements au Sauvetage avec Palmes-Masque-Tuba, ainsi qu’à dominante Sauvetage sans matériel.

4. Test en cours de formation 
Plusieurs séries de tests (examens blanc cf partie 7 ci dessous) seront proposées en cours de formation. Ils serviront à déterminer l’ordre de passage aux sessions d’examens. Présence impérative!

5. Formation théorique, plusieurs cours théoriques sont dispensés à partir du mois de décembre pour la préparation aux QCM. Un livre sera distribué à chaque BNSSA.

6. Formations secourisme PSE1 organisées par la FNMNS 66.

7. Epreuves de l’examen :

- N°1- Parcours de sauvetage aquatique de 100m : après un départ du bord ou du plot, parcourir 25m nage libre en surface, suivi de 2 parcours de 25m comprenant chacun 15m en immersion complète sans prise d’appui puis rechercher un mannequin reposant entre 1,8m et 3,7m de profondeur et le remorquer sur 25m, visage hors de l’eau. Pour être déclaré apte, réussir l’épreuve en moins de 2 minutes et 40 secondes. Le candidat effectue l’épreuve en maillot de bain. Le port d’une combinaison, lunettes de piscine, masque, pince-nez ou tout autre matériel n’est pas autorisé.


- N°2 - Parcours de sauvetage avec palmes, masque et tuba en continu de 250m : au signal, s’équiper dans ou hors de l’eau et parcourir 200m en palmes, masque et tuba, puis effectuer une immersion pour rechercher un mannequin situé entre 1,8m et 3,7m de profondeur. Après être remonté dans la zone des 5m, le mannequin est remorqué sur la distance restante en position dorsale en conservant le visage au dessus du niveau de l’eau. Pour être déclaré apte, réussir l’épreuve en moins de 4 minutes et 20 secondes.

- N°3 - Porter secours à une victime en milieu aquatique : sauvetage d’une personne en situation de détresse située entre 15m et 25m du bord en short et t-shirt. Le sauveteur est saisit par la victime et doit effectuer une prise de dégagement puis transporter la victime vers le bord pour la sortir de l’eau sans utiliser l’échelle. Le sauveteur doit ensuite vérifier les fonctions vitales et en faire le bilan. Pour être déclaré apte, l’ensemble de l’épreuve doit être correctement réalisé. Le candidat effectue l’épreuve en short et tee-shirt. Le port d’une combinaison, lunettes de piscine, masque, pince nez ou tout autre matériel n’est pas autorisé.



-N°4 - Questionnaire à choix multiple : Epreuve écrite dans les domaines réglementaires et pratiques, faisant l’objet de diverses réglementations édictées par plusieurs départements ministériels. Ensemble de 40 items accompagnés de 3 à 5 réponses. Pour être déclaré apte, obtenir une note supérieure ou égale à 30.

Pour être déclaré apte, le candidat doit réaliser correctement l’ensemble de l’épreuve. Les épreuves sont éliminatoires et non cotées, portant mention apte ou inapte
. Un délai minimum de 10 minutes de récupération et laissé entre chaque épreuve.

Epreuves de vérification du maintien des acquis pour la validation du B.N.S.S.A.

Selon l’article 10 de l’arrêté du 22 juin 2011 modifiant l’arrêté du 23 janvier 1979 fixant les modalités de délivrance du brevet national de sécurité et sauvetage aquatique :
« Le titulaire du brevet national de sécurité et sauvetage aquatique qui souhaite prolonger la validité de son diplôme est soumis, tous les cinq ans, à une vérification de maintien des acquis, comprenant les seules épreuves n°1 et 3 figurant en annexe I du présent arrêté »

La 1ère épreuve consiste à réaliser le même parcours de sauvetage aquatique en continu de 100 mètres (épreuve N°1), en bassin de natation, avec un temps limite de 3 minutes.

Et l’épreuve N°3 comme à l’examen initial. Le candidat effectue l’épreuve en short et tee-shirt. Le port d’une combinaison, lunettes de piscine, masque, pince nez ou tout autre matériel n’est pas autorisé.



Pour être déclaré apte, le candidat doit réaliser correctement l’ensemble de l’épreuve. Les épreuves sont éliminatoires et non cotées, portant mention apte ou inapte
. Un délai minimum de 10 minutes de récupération entre chaque épreuve.

Lieu : Piscine municipale, chemin des Aloès 66240 St ESTEVE

Dates, Lieux et Examen

Aucun candidat extérieur non licencié à un organisme de formation ne pourra se présenter aux examens.
L’examen se déroule à l’espace Aquatique au moulin à vent.
5 sessions sont organisées de février à juin.

Prix

400 € comprenant les entrainements d’octobre à juin, stages pendant les vacances, cours théoriques, carte adhérent C.N.S., passage du PSE1, licence FNMNS, livre de cours.
Révision B.N.S.S.A.

280 € pour la révision quinquennale, entrainements, entrées piscines, FC PSE1. 


Pour les candidats déjà titulaires du PSE1, de la FC PSE1, ou sil’inscription se fait en cours d’année le tarif est dégressif au prorata du temps déjà écoulé de la formation et/ou du diplôme déjà acquis, pour cela prendre contact avec fnmns66@gmail.com.

Pour toutes conditions particulières ne pas hésiter à prendre contact avec nous.

Pour obtenir un devis : prendre contact en envoyant à fnmns66@gmail.com, vos nom et prénom, date de naissance et les coordonnées précises de l’organisme qui prendra en charge cette préparation. Ajouter 90 € au coût de la formation (donc total 490€) pour toute formation continue à caractère professionnel.

Conditions d’inscriptions

► Détenir le PSE1 ou sa révision.
► Être âgé d’au moins 17 ans le jour de l’examen (diplôme remis à 18ans)
► Être apte médicalement (Attention acuité visuelle confère certificat médical spécifique à l’examen) 

► Un chèque de 45€ vous sera demandé pour l’inscription à l’examen par la DDCS.

B.S.B
Brevet Surveillant de Baignade


Il ne peut exercer que dans le cadre de séjours déclarés, dans les centres de vacances et de loisirs.

Conditions d’accès aux épreuves

1 - être âgé de 18 ans au 1er juillet de l’année de l’examen ;
2 - être reconnu médicalement apte ;
3 - être titulaire de P.S.C.1.(ancien L’A.F.P.S.).
4 être licencier à la F.F.S.S.

L’examen de surveillant de baignade

Epreuves éliminatoires

1. Lancer du "ballon de sauvetage"

L’épreuve consiste à lancer le " ballon de sauvetage " dans une aire de lancer (cible) formant carré de 2,50 m de côté. Cette cible est délimitée sur un plan d’eau par des lignes flottantes dans un couloir de nage.
La distance entre le centre de la cible et le bord du lancer est de 12 mètres. Le lancer s’effectue en tenue de bain ou sportive, sans course.

Le candidat prépare son "ballon", effectue lui-même le lovage du cordage, puis prend place sur le bord d’envoi ; le juge donne alors le signal de début d’épreuve.

Le candidat doit réussir un lancer dans un temps limité de quarante secondes ; il peut donc effectuer une ou plusieurs tentatives dans la limite des quarante secondes.

Le lancer est déclaré valable lorsque le ballon tombe directement dans la cible ou sur les lignes flottantes matérialisant ses côtés. Toute entrée du ballon dans la cible qui intervient, après un premier impact réalisé à l’extérieur de la cible entraîne la nullité du lancer (ex. : par glissade, rebond, ricochet, etc.).

Définition du ballon :
Le "ballon de sauvetage" est constitué par un ballon type water-polo, enserré dans un filet solidaire d’un cordage de 25 mètres de longueur et de 6 mm de diamètre.

Les dimensions des mailles du filet sont comprises entre 4 cm × 4 cm et 8 cm × 8 cm ; la longueur du filet, ballon placé à l’intérieur, doit être de 55 à 65 cm. Le filet et le cordage sont en nylon de préférence.

2. 50 mètres sauvetage mannequin
L’épreuve s’effectue en tenue de bain, sur un parcours de 50 mètres au cours duquel le candidat doit exécuter :

Un départ plongé, du bord ou d’un plot de départ, suivi d’une seule coulée (saut autorisé lorsque la nature du fond est inconnue) ;
Un parcours en nage libre de surface (nage au choix du candidat à l’exception de toute nage dorsale) ;
Une plongée dite " en canard " et recherche d’un mannequin réglementaire type " Pitet " agréé par Jeunesse et Sports (1 kg 500 immergé complètement) immergé à 25 mètres du point de départ à une profondeur minimale de 2 mètres et maximale de 3 mètres. En cas d’échec dans la recherche du mannequin, le candidat a droit à une deuxième tentative après un temps de reprise de respiration de vingt secondes maximum ;
Une remontée en surface suivie d’un remorquage, sur 25 m, du mannequin maintenu la face hors de l’eau, selon la prise classique (bras placé sous l’aisselle, main placée contre la poitrine, tête du mannequin sur l’épaule) en nageant sur le dos ou " assis ". Toute immersion complète de la face du mannequin, d’une durée de cinq secondes consécutives au moins durant le remorquage, entraîne l’élimination du candidat.

3. Parcours de 200 mètres en nage libre avec franchissement d’obstacles (nage ventrale, sans limite de temps, tenue de bain)

Le candidat doit franchir obligatoirement en immersion complète huit (8) obstacles de 2 mètres de largeur, répartis équitablement sur le parcours.

Obstacle :

► Délimité par deux lignes flottantes distantes de 2 mètres et placées perpendiculairement aux couloirs de nage ;
► Bassin de 25 m : l’obstacle médian ;
► Bassin de 50 m : deux obstacles situés respectivement à 11 m 50 et 36 m 50 du bord de départ.

Epreuves théoriques et pratiques

1. Soins de première urgence aux accidentés et noyés

Cette épreuve permet de contrôler les connaissances du candidat dans le cadre des gestes classiques du secourisme.
Deux questions, notées chacune de 0 à 10, portent sur le programme des Premiers secours Civique Niveau 1 (PSC1).

2. Epreuve pratique (éliminatoire non notées)

Cette épreuve comprend obligatoirement :

► Une démonstration correcte d’une méthode orale de ventilation artificielle (bouche à bouche et bouche à nez) associée au Massage Cardiaque Externe (M.C.E.);
► Une mise du sujet en position latérale de sécurité (PLS).

3. Réglementation et organisation des baignades en centres de vacances et de loisirs

Interrogation orale comprenant deux questions notées de 0 à 10 chacune, et permettant de contrôler les connaissances du candidat sur :

► La réglementation des baignades en centres de vacances et de loisirs ;
► L’organisation des baignades (reconnaissance et connaissance parfaite du lieu de baignade, aménagement, balisage, poste de secours...).
Le candidat doit obtenir un total de 10 points pour satisfaire à l’ensemble des deux questions.

4. Prévention des noyades

Interrogation orale comprenant deux questions notées chacune de 0 à 10, portant sur :

► La noyade (causes, effets, mécanismes...) ;
► La noyade par asphyxie ;
► La noyade par hydrocution ;
► Prévention règles générales ;
► Connaissance du milieu aquatique, familiarisation et mise en confiance, aisance... ;
► Connaissances des facteurs prédisposant à l’hydrocution (signes annonciateurs ou d’alarme) ;
► Précautions à prendre et imprudences à ne pas commettre (durée de fréquence du bain, température de l’eau, entrée dans l’eau...).
► Le candidat doit obtenir un total de 10 points pour satisfaire à l’ensemble des deux questions.

Examen de révision du brevet de surveillant de baignade

A l’issue des cinq années de validité, le titulaire subira les épreuves suivantes selon les mêmes conditions d’exécution et de notation qui ont été prescrites à l’examen initial :

► 50 mètres sauvetage mannequin ;
► 200 mètres avec franchissement d’obstacles ;
► Soins de première urgence aux accidentés et noyés;
► Epreuve pratique de secourisme et réanimation.
► Texte de référence : Circulaire no 79-168 du 26 avril 1979

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter les responsables : Teddy VANDESMET et Barbara SIERRA LEVEQUE
Email : secourisme-fnmns@saintesteve-natation.fr
Copyright 2015 - CNS St Esteve
Création de site internet: Cianeo